L’île de GRANDE CANARIE ( Gran Canaria ) fait partie de l’archipel espagnol des Canaries, dans l’océan atlantique, faisant face aux côtes du Maroc; Nous sommes au sein de l’Union Européenne, et la monnaie est l’Euro. Le climat océanique semi-tropical est très agréable, l’hiver doux et très court, et l’été chaud favorisent cette destination toute l’année.
En Europe, c’est la destination phare pour les gays en hiver, en particulier les Britanniques, Allemands et Hollandais, les Français y sont beaucoup moins nombreux mais néanmoins présents depuis de nombreuses années. De fait, on y parle, outre l’espagnol, plus souvent anglais ou allemand, mais la langue de Molière est moins répandue.

 

 

Plusieurs compagnies aériennes desservent l’île au départ de Paris ( code aéroport d’arrivée LPA – Las Palmas ), pour les vols directs, uniquement Vueling les samedis au départ d’Orly, comptez environ 4 heures ; les autres compagnies, comme Iberia, Air France ou Air Europa, proposent des vols avec escale à Madrid ou Barcelone, donc entre 5 et 6 heures minimum et des tarifs plus élevés.
La capitale est Las Palmas de Gran Canaria, grande ville moderne peu attractive touristiquement parlant, mais qui offre néanmoins tous les services d’une grande agglomération; le spot gay est au sud de l’île, dans la station balnéaire de Playa Del Ingles, à environ 25 minutes en voiture de l’aéroport international.
 En taxi, il faut compter environ 35€ par trajet, la plupart des hôtels et clubs vous proposent une navette (payante) ou une réservation de votre taxi à l’arrivée du vol, qui vous déposera à la porte de votre hôtel; nous vous conseillons fortement cette option pour ne pas perdre de temps à l’aéroport. Pensez également à réservez votre retour à l’avance.

Les clubs gays et résidences gays ou gay-friendly y sont nombreux, ainsi que des hôtels et des locations d’appartements, tant en centre ville, à Playa Del Ingles, que dans les communes voisines de Maspalomas et San Agustin. La vie gay y est particulièrement intense, ceci dit, beaucoup de familles avec enfants séjournent aussi à Playa Del Ingles, dans des résidences et hôtels clubs familliaux plus classiques.
En règle générale, la haute saison concerne principalement les périodes de vacances scolaires et les périodes de festivités comme le grand carnaval de Maspalomas ( février/mars ) et la gay pride ( mai ); certains clubs font parfois des promotions en juillet et août car les autres destinations comme Ibiza ou la Grèce font le plein et attirent de nombreux vacanciers gays.

Les clubs et résidences gays étant très nombreux, les autres établissements aussi, vous n’aurez que l’embarras du choix, voici une petite séléction des clubs les plus populaires auprès du public gay :

Les plages sont constituées de dunes à perte de vue, un petit morceau du Sahara porté par les vents puissants des côtes africaines juste en face; nous sommes dans l’océan atlantique, les vagues parfois fortes et une température de l’eau en hiver assez fraîche font souvent préférer le calme et le confort des piscines. Cela dit la promenade dans les dunes vaut le détours, on y fait parfois des rencontres intéressantes…

La vie nocturne gay est quasiment entièrement concentrée en deux lieux, située au centre ville de Playa Del Inglès : les centres commerciaux de plein air Cita et surtout Yumbo Centrum. En journée, ce sont des zones commerciales comme toutes les autres; le soir et surtout la nuit, ils se transforment en points de ralliement, de shows et spectacles, disco-bars, cruising-bars, discothèques, clubs, saunas et restaurants où toute la communauté gay de la station se retrouve.

SORTIR : Les lieux les plus populaires sont au Yumbo Centrum, en début de soirée, les terrasses des cafés Latino, Eden ou Lux; la nuit se poursuit dans les dance-bars comme le Tubos, le Mykonos, le Blue Night, le Reds, le Construction; les plus jeunes et les courageux se dirigent ensuite vers la discothèque Mantrix…
Au Cita, les lieux les plus populaires sont les cafés Wien et Monsoon, le cruising-bar Tiggers ou la discothèque Romeo & Julio.
Les dance-bars, discothèques, sex-clubs, boutiques, etc… sont très nombreux, ainsi que les soirées spéciales et évènementielles, des flyers ou des invitations sont fréquemment distribués un peu partout en ville, sur les plages ou directement dans les bars.
Des guide-magazines de Playa Del Inglès et des plans gays sont également à disposition et distribués un peu partout, comme GUAPO ou DUNAS MAP.

EVENEMENTS : Le carnaval de Maspalomas se déroule en février et est une fête très prisée par tous, bien entendu, la communauté gay y participe très largement. La GAY PRIDE de Maspalomas se déroule chaque année au printemps, cette année elle a eu lieu du 10 au 16 Août 2018. 
La première semaine est culturelle ( débats, associations, conférences ); la seconde semaine est festive, avec la marche des fiertés le samedi, dance et pool parties, soirées à thèmes, croisières à thèmes, tombolas et concours en tous genres, notamment de nombreux concours Mister gay pride.

Le DUNAS FESTIVAL en août. C’est plus ou moins ou « gay pride bis » en été, l’ambiance y est souvent très française, AIR FRANCE-KLM est un des principaux sponsors, pour une semaine de fêtes et d’animations dans une chaleur torride (en Août 2019).
D’autres évènements sont moins populaires mais très fréquentés par certains habitués ou des groupes et associations gays, tels que

le Carnaval Bear ( 30 Mars au 07 Avril 2019),

la Fetish Week ( 6 au 14 octobre 2018 – dates confirmées pour 2018 ),

la Winter Pride ( 5 au 11 novembre 2018 ).

CRUISING : Vu le nombre de touristes bien évidemment, les rencontres sont faciles dans les lieux gays, bars, discos, soirées, au Yumbo Centrum, au Cita, mais aussi à l’extérieur. Jour et surtout nuit, on se promène, on rôde ici ou là dans les allées désertes du centre commercial ou dans les rues.
La plage est également un haut lieu de drague, et en particulier les chemins qui mènent au dunes, labyrinthes sinueux parsemés de bosquets et buissons, C’est assez sportif, comptez une bonne trentaine de minutes à crapahuter, mais c’est une véritable « cruising-area » à ciel ouvert ( prendre l’entrée vers le Riu Palace au sud de Playa Del Ingles ).
La plage gay est près du bar numéro 7, vous pouvez y accéder par le phare ( Faro de Maspalomas ), en longeant le bord de mer, ce qui est beaucoup plus facile que le passage par les dunes.
Certaines résidences ont directement aménagé une zone cruising dans leurs murs, dans les vastes jardins, comme le Tropical La Zona, ou carrément dans tout le club comme le Basement Studios ( ce dernier est ouvert aux visiteurs exterieurs et fonctionne comme un sex-club ).

CONCLUSION : Gran Canaria est une destination très plaisante, et attachante, c’est vrai que, culturellement parlant, les attraits sont peu nombreux, si ce n’est la capitale Las Palmas, mais il existe un réel potentiel pour les sportifs et randonneurs, en termes d’excursions vers l’intérieur de cette île volcanique ou en montagne, à pied ou en VTT, ainsi que tous les sports nautiques, notamment le surf.
Il existe aussi une vie gay locale, une plage gay, des bars ou saunas à Las Palmas, il y a d’ailleurs une zone hôtelière importante, mais globalement les touristes étrangers, et en particuliers gays, n’y vont pas ou très peu, cela dit, ça peut constituer une petite escapade d’un soir assez originale.
L’intérêt principal se concentre donc autour de la station balnéaire de Playa Del Inglès, ses dunes et sa vie nocturme bouillonnante.
C’est un lieu assez unique en Europe et probablement dans le monde, qui vaut largement le détour.

D’autres établissements que nous ne détaillons pas ici pourront aussi vous intéresser :

Clubs 100% gays : Los Tucanes – Club Torso – Bungalows Paso Chico – Bungalows Artemisa – Bungalows Tenesoya
Hôtels ( gay-friendly ) : Rey Carlos 3* – Riu Don Miguel 3* – Riu Palace Maspalomas 4* – Gold By Marina 4* ( ex Apartamentos Carmen )
Appartements centre ville (gay-friendly ) : Iguazu – Playa Del Sol – Valparaiso – Eo
La plupart de ces établissements sont proposés par EXPEDIA ou BOOKING. Les autres se réservent exclusivement via le site web de l’hôtel (comme Villas Blancas, Pasion Tropical ou Torso par exemple ).

Beaucoup de locations d’appartement sont disponibles sur MISTERBNB, ce n’est pas une agence de voyage bien sûr, mais c’est un site efficace et sérieux et en règle générale, les propriétaires sont gay ou friendly, et sont sélectionnés sur des critères très stricts, nous vous conseillons de passer par ce site, plutôt que de répondre à des offres trouvées par hasard ici ou là, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Laisser un commentaire