STOCKHOLM, surnommée la « Venise du Nord », forme un archipel de 14 grandes îles et une multitude de petits îlots et rochers. Capitale de la très sage et très propre Suède, patrie des meubles Ikea, des automobiles Volvo, du tennisman Björn Borg et surtout du groupe ABBA. La Suède est membre de l’Union Européenne, mais pas de la zone Euro, la monnaie est la couronne (SEK). Intégrez bien dès le départ que le coût de la vie est relativement élevé à Stockholm, vous le constaterez à la première minute où vous y poserez le pied. Plusieurs compagnies aériennes désservent l’aéroport international ARLANDA (code STO), à 40 km du centre ville, comptez environ 2:30 en vol direct depuis Paris, sur AIR FRANCE, SAS ou NORWEGIAN. La compagnie RYAN AIR propose également des vols low-cost mais au départ de Beauvais, et arrive à l’aéroport de Skavsta ( situé à 100 km ). Le moyen le plus rapide de rejoindre le centre ville depuis Arlanda est le train navette Arlanda Express, ultra design et moderne, qui ressemble plus à notre TGV qu’au RER parisien, trajet 20 mn ( tarif env. 500 SEK ou 55€ l’aller-retour ); il existe des navettes bus moins chères, comptez environ 45 mn et 200 SEK ou 22€ l’aller-retour, mais beaucoup moins confortable ( compagnie Flygbussarna ). Comme partout dans les pays scandinaves, Stockholm est une ville très libérale et très ouverte socialement et moralement, une ville hautement gay-friendly, de ce fait, les gays y vivent bien partout et il n’y a pas de quartier gay à proprement parler. On verra même qu’il y a très peu de bars et de lieux exclusivement gay. Bien sûr à Stockholm il y a mille choses à faire et à voir, nous vous renvoyons vers les guides touristiques pour cela, entre le palais royal, la relève de la garde ou les grands magasin tels NK, en passant par le métro ( T-Bana ) dont certaines stations sont de véritables oeuvres d’art, vous ne vous ennuyerez pas. Des lieux incontournables, j’en citerais deux : l’île de Gamla Stan (vieille ville ), c’est le coeur historique, avec ses ruelles médiévales, ses pubs gay, ses boutiques traditionnelles et sa douceur de vivre; ainsi que l’île qui lui fait face, plus grande, Djugården, qui est un peu le jardin de tous les stockholmois, et où se trouvent entre autres, un parc d’attraction, un musée historique en plein air, le musée Vasa, et surtout le désormais incontournable Musée ABBA. L’offre hôtelière est comme partout en Scandinavie à la fois nombreuse, variée et d’une qualité excellente, bien sûr il est assez difficile de trouver des petits hôtels bon marché, comme tout le reste à Stockholm, les hôtels sont chers. Il n’y a pas d’hôtels gay, nous vous présentons trois établissements de caractère qui ont chacun leur petite touche d’originalité : L’hôtel LÅNGHOLMEN sur l’île du même nom, est assez particulier car il est situé dans une ancienne prison, et même s’il a été redécoré dans un style très épuré design et moderne, on y voit très clairement les anciennes cellules, les portes blindées, les barreaux aux fenêtres ou les longs couloirs de surveillance. C’est un lieu assez original qui pourra plaire aux clients en recherche de frissons, bien qu’actuellement ce soit un établissement des plus agréables. Certaines chambres sont assez exigües puisque ce sont des cellules de prisonniers. Il faut marcher un peu pour trouver la station de bus Långholmsgatan ( ligne 66 ) ou la sation de métro Hornstull (T-Bana).

L’hôtel RIVAL est un superbe établissement situé sur l’ïle de Södermalm, tout près de Gamla Stan et son quartier historique. C’est un établissement haut de gamme, moderne et jeune, à la décoration très pop, et pour cause, l’un de ses propriétaires est l’un des membres du groupe ABBA, Benny Andersson. Dans certaines chambres, vous trouverez des posters géants du célèbre groupe. Tout le centre ville est accessible à pied, une station de métro est à 50 mètres ( Mariatorget T-Bana). Attention, ne pas confondre avec l’hôtel Pop House, qui est situé à côté du Musée ABBA. L’hôtel DEN RÖDA BÅTEN (en français : « le bateau rouge ») est exceptionnel car ce sont deux véritables bateaux de pêcheurs. Ancrés l’un à côté de l’autre et en permanence face à l’île de Gamla Stan, ils ne naviguent pas. Il comprend 36 chambres aménagées dans les anciennes cabines, qui vont de la plus simple avec lits superposés, jusqu’à à la suite du capitaine ultra confortable. C’est également un excellent rapport qualité prix, le confort est simple, les grincements du bois la nuit peuvent avoir un certain charme, mais c’est une adresse très originale et l’accès au centre ville est facile à pied. Les bateaux sont proches de l’hôtel Rival et des stations bus et métro Mariatorget. SORTIR : La plupart des bars populaires et autres lieux intéressants se trouvent à Gamla Stan pour les plus traditionnels ( bar gay le Torget), sur l’ïle d’Östermalm, précisemment dans le quartier de Stureplan, pour les plus modernes et branchés (dance-clubs Le Bon Palais ou l’Ambassadeur), et sur l’ïle de Södermalm (bar gay le Side Track, dance-club le Patricia sur une péniche, très prisé des gays). En été, beaucoup de groupes d’amis se retrouvent sur la magnifique terrasse vue mer du bar Mälarpaviljongen, sur l’ïle de Kungsholmen, non loin se trouve aussi une discothèque jeune et branchée, très populaire, le Zipper. EVENEMENTS : Le plus important est bien sûr la Gay Pride (du 25 au 31 juillet 2016, parade le 30 juillet). 2016, c’est aussi une année où la Suède organise la concours Eurovision de la chanson, le 14 mai au Globe Arenas; Chaque année le ABBA-Day avait lieu à Amsterdam, à partir de cette année, il est de retour à Stockholm, ce sera le 23 avril au musée ABBA. Enfin, rien à voir avec la scène gay mais Stockholm étant la ville des prix Nobel, des cérémonies liées à cet évènement ont lieu fréquemment. CRUISING : Comme nous l’avons précisé plus haut, la scène gay suédoise est très bon enfant et festive, mais propose peu de lieux « chauds » pour les adeptes du cruising. Il y en a quand même quelques uns, comme les vidéo-clubs Basement et US-Video (Södermalm), ou Manhattan (Kungsholmen) – ce sont des sex-shops video avec une partie club-cruising payante. Un seul bar 100% gay, le SLM ( Södermalm), réservé aux cuirs et SM, et un seul sauna, très récent, très feutré, le Texas Gym (Södermalm). Un lieu extérieur agréable et populaire, la plage gay de la petite île Kärsön (arrêt de bus : Brostugan) , à l’ouest de la ville, avec baignade naturiste, en été bien entendu. Conclusion : Stockholm est une capitale très gay-friendly, la communauté gay y est tellement bien intégrée qu’on la voit à peine, les lieux de sortie sont disséminés un peu partout en ville. Le coût de la vie est assez élevé et il faut prévoir un bon budget même pour un simple week-end, cependant l’air pur de la ville, la gentillesse des habitants et la multitude de lieux touristiques et festifs rendent cette ville très attachante. Nous conseillons de s’y rendre plutôt en été pour le climat et la luminosité, la plupart des festivités ayant lieu à cette période, mais l’hiver glacé et intimiste a aussi son charme. Cerise sur le gâteau, à Stockholm, quasiment tout le monde parle anglais couramment.   Beaucoup de locations d’appartement sont disponibles sur MISTERBNB, ce n’est pas une agence de voyage bien sûr, mais c’est un site efficace et sérieux et en règle générale, les propriétaires sont gay ou friendly, et sont sélectionnés sur des critères très stricts, nous vous conseillons de passer par ce site ( lien via l’image ci-dessous) plutôt que de répondre à des offres trouvées par hasard ici ou là, afin d’éviter les mauvaise surprise.

Laisser un commentaire