MADRID, capitale espagnole, est aussi une capitale gay mondiale, tout au moins pour les deux années qui viennent, puisque c’est la ville qui a été choisie pour organiser la prochaine WORLD PRIDE en 2017. C’est aussi depuis de nombreuses années une capitale européenne très gay, une destination de choix qui ne cesse de rivaliser avec sa compatriote Barcelone sur tous les plans, y compris la scène gay. Madrid a toujours eu ce petit côté festif, la ville qui ne dort jamais, la patrie de la movida endiablée, des superbes monuments et sites culturels. Que vous soyez plutôt Antonio Banderas ou plutot Penelope Cruz, sa vie gay vous envoûtera. A moins de deux heures de Paris, pénétrez Chueca, « El Barrio Gay » et ses innombrables bars, clubs, saunas et discothèques. Tourisme le matin, détente l’après-midi, c’est au coucher du soleil que Madrid s’éveille…

Le choix des compagnies aériennes  au départ de Paris est très large, outre les compagnies nationales AIR FRANCE et IBERIA, les low cost offrent des vols à petits prix, comme Expedia VUELING, EASYJET, TRANSAVIA ou RYAN AIR, on compte en tout pas moins d’une vingtaine de vols par jour ! Cela prend plus de temps à traverser tout Paris que la durée du vol vers Madrid, soit environ 1h50…

L’aéroport de Madrid Barajas (code MAD) a été totalement rénové récemment, il est ultra moderne et gigantesque, le contraste avec notre Roissy Charles de Gaulle un peu vieillissant est étonnant. La connexion avec le centre ville est très facile en métro (station Aéroport Barajas, attendez-vous tout de même à quelques longs couloirs et beaucoup d’escaliers) ou plus confortable en navette autobus avec l’Exprès Aeropuerto EMT (24 heures sur 24, direction unique : Atocha et Cibeles, tarif 5€).
Le coeur de la vie gay est principalement située dans le quartier de CHUECA et ses environs, au centre-ville historique (stations de métro Chueca, Gran Via ou Sol, un peu plus loin). Chueca est aussi un quartier très commerçant, avec beaucoup de boutiques de mode, commerces en tous genres, restaurants et snacks divers et variés; l’avenue principale Gran Via ou la fameuse Plaza Puerta Del Sol sont à peine à cinq minutes à pied. le Madrid historique et culturel est aussi tout proche : la Plaza Cibeles, les musées Prado, Thyssen ou Reina Sofia, le Palais Royal ou encore le Parque Del Retiro sont à dix ou quinze minutes à pied.

 

Comme dans toute capitale internationale il y a beaucoup d’hôtels partout en ville, de tous types et pour tous budgets. Voici une petite sélection d’établissements intéressants; quelques hôtels (ou « hostales ») gay et d’autres gay-friendly, tous situés à proximité ou dans Chueca. Vu le nombre d’hôtels à Madrid, ce n’est pas très difficile d’arriver sans avoir réservé de chambre et d’aller chercher au hasard, en principe vous trouverez toujours quelquechose, notamment dans les petites pensions (Hostales, très nombreux dans Chueca et le centre ville).

Cependant si vous avez un choix particulier, si vous tombez sur un évènement important comme la Gay Pride, ou bien si vous arrivez très tard ou au milieu de la nuit, il vaut mieux réserver à l’avance. Nous conseillons les pensions aux clients « petits budgets » ou aux fêtards qui veulent être aux portes des lieux gays; si vous êtes un peu plus exigeants sur le confort, l’espace ou les services, mieux vaut opter pour un hôtel de type classique ou une location d’appartement.

L’HOSTAL LA ZONA est une pension 100%  gay d’une quinzaine de chambres située à deux rues de Chueca et qui débouche sur la Gran Via, c’est à la fois tout près à pied et calme. La rue Valverde est uniquement résidentielle, il y a très peu de passage et vous constaterez que c’est assez appréciable la nuit. La pension est sur deux étages ( 1er et 2ème ), elle est tenue par un couple gay; l’accueil est sympathique et discret, le confort est assez basique voire peut être rustique, et il n’y a pas vraiment de service dans l’établissement, mais vous êtes quasiment comme chez vous et jouissez d’une très grande liberté. Le petit déjeuner est assez copieux et servi dans le petit coin restauration commun à tous les hôtes. C’est un excellent rapport qualité/prix à deux pas de la scène gay. Si la pension est complète sur les sites de réservation en ligne, n’hésitez pas à la contacter en direct. A noter : L’hostal possède également une résidence de bungalows à Grande Canarie : Tropical La Zona.

Mon avis : ★★★☆☆

L’HOSTAL PUERTA DEL SOL est une pension gay-friendly d’une quinzaine de chambres, située sur la place du même nom, c’est à dire à 10 minutes à pied de Chueca. Elle est au dernier étage et offre – dans certaines chambres – une vue imprenable sur la place et la ville. Lors de la Gay Pride, c’est généralement l’un des points de ralliement avec des décorations assez époustouflantes. Pour le reste c’est un établissement très simple, un peu « à l’ancienne », tant pour le confort que pour les services et l’accueil; les points fort de cette pension ne sont pas nombreux, mais parmi ceux-ci à coup sûr la situation et les tarifs, c’est pour ces deux raisons que nous la conseillons. Le petit déjeuner est très spartiate, nous vous suggérons plutôt de descendre directement sur la place où vous trouverez divers snacks et restaurants.

Mon avis : ★☆☆☆☆

L’HOSTAL ROOM PRIDE est une pension 100% gay très récente, proposant 8 chambres décorées de couleurs flashy très jeune et tendance, dans un immeuble remis à neuf et très bien entretenu. Le confort est simple mais moderne et très agréable; sa situation en plein cœur du quartier de Chueca et ses tarifs petit budget en font un établissement gay de choix. La réception est ouverte 24h/24 et la pension offre souvent des entrées ou des invitations pour les bars du quartier. Cet hôtel est plutôt à conseiller à une clientèle jeune et branchée.

Mon avis : ★★☆☆☆

L’hôtel TRYP GRAN VIA est un établissement 3* supérieur de la chaîne des hôtels Melia, comprenant 175 chambres et suites. Ce n’est pas un hôtel gay mais nous vous le conseillons pour sa situation idéale sur la Gran Via (juste devant la sortie du métro) à l’entrée du quartier de Chueca. Des tarifs fréquemment promotionnels sur les sites de réservation comme EXPEDIA font du Tryp Gran Via un excellent rapport qualité/prix, pour un service de classe international. L’hôtel a été rénové récemment et dispose de tous les équipements et du confort modernes, ainsi que d’un restaurant avec vue panoramiquie sur l’avenue. Les chambres sont toutes insonorisées et climatisées.

Mon avis : ★★★★★

L’hôtel SIETE ISLAS est un 4* situé dans la même rue que le petit Hostal gay LA ZONA. Sa situation est idéale et tout est accessible à pied, Chueca est à 3 minutes à pied. C’est un hôtel gay-friendly récent, ultra moderne et au confort irréprochable. Les tarifs sont très corrects si vous passez par les sites de réservation en ligne. Certaines chambres disposent d’une terrasse privative avec vue sur la ville. Le nom de l’hôtel a été choisi en l’honneur des sept îles qui forment l’archipel espagnol des Canaries.

Mon avis : ★★★★★

L’agence de location APARTASOL est située dans le centre de Madrid, tout près de la plaza Puerta Del Sol. Les réservations sont effectuées directement par le site internet, j’ai personnellement réservé plusieurs fois dans cette agence et j’en ai été très satisfait, de la réservation jusqu’à la location. Les appartements proposés sont pour la plupart situés autour des quartiers Gran Via et Callao, c’est à dire à quelques minutes à pied de Chueca; ils sont modernes et meublés simplement, équipés de tout le confort nécessaire, et peuvent accueillir de 1 à 6 personnes. En règle général, il faut se rendre au bureau de l’agence pour le check-in et la remise des clés, en revanche, le jour du départ, ce n’est pas nécessaire (à vérifier toutefois avec votre contact à l’agence).

APARTASOL propose des tarifs à partir de 50€ par nuit. Les agents de réservation parlent espagnol ou anglais. Si vous souhaitez un séjour en totale liberté, ces appartements sont un excellent choix. La réservation s’effectue sur le site web de l’agence (en anglais ou espagnol).

Mon avis : ★★★★☆

 

 

SORTIR : Comme nous l’avons indiqué plus haut, la plupart des lieux gays sont situés dans le quartier Chueca, c’est à dire grosso-modo, dans la zone délimitée par les rues Hortaleza, Gravina et Pelayo, et plus largement entre Gran Via et Cibeles. Bien sûr il y a des lieux ailleurs aux alentours et dans toute la ville, mais si vous ne voulez pas trop vous déplacer, vous avez là l’essentiel. Outre le tourisme « classique » comme les musées, le palais royal ou les jardins botaniques, vous aurez pas mal de distractions dans ce quartier. D’abord rappelez-vous que le rythme espagnol est différent du nôtre, la ville s’éveille assez tard dans la soirée, surtout le week-end, ne sortez pas prendre un verre avant 22h et en boite avant 2h, sauf si vous cherchez le calme et la solitude.

Petite précision à propos de la prostitution ou supposée telle : la loi espagnole est beaucoup plus floue et tolérante à ce sujet que la loi française, si la prostitution est interdite sur la voie publique, elle ne l’est pas dans des lieux clos et privés, à condition de respecter certaines règles notamment sur les droits de la personne, de ce fait, vous pourrez le constater dans certains lieux, que j’indiquerai par le terme « chaperos » (garçons), afin que vous ne soyez pas surpris si vous décidez d’y aller.

Les cafés et bars les plus fréquentés sont, en fin d’après-midi, Mama Inès, le café La Nueva Troje est très populaire également ( Pelayo ); sur la grande place Chueca, juste à la sortie du métro, tous les bars forment une terrasse géante très animée en fin d’après midi et dans la soirée.

Nous vous suggérons aussi la superbe terrasse du Mercado San Anton (le marché local), qui domine le quartier de sa hauteur, pas spécialement gay mais très agréable. Un peu plus tard, nous vous conseillons le LL Bar ( music-bar, assez jeune, shows travestis), Black & White (beaucoup de latinos, shows travestis, chaperos).

Les discothèques les plus prisées sont le Delirio et son jumeau le DLRO Live (ce dernier seulement le week end), hors Chueca le LOL ou PK2@ Cool (c/ Isabel La Catolica, mega club type Space Ibiza, très populaire, très jeune et branché),

Les WE Parties sont également très prisées. La discothèque « Boite de nuit » a un petit charme rétro (ou disco) très sympathique qui plaira aux nostalgiques des années 80/90.

Discothèque COOL :
Si vous aimez l’ambiance des méga discothèques New Yorkaises et le style d’Ibiza, rendez-vous une fois au très tendance Teatro Capital, très prisé par la jeunesse dorée de Madrid, près de la gare Atocha, ce n’est pas du tout une disco gay mais l’atmosphère et le décor grandiose sont impressionnants.

Madrid est aussi sans doute la capitale Bear, du fait qu’il y a beaucoup de bars et clubs bear, comme le Bearbie, El Bulldog ou le Bear’s Bar, mais aussi des soirées à thème dans divers autres lieux gay.

EVENEMENTS :

La Gay Pride de Madrid bien entendu, et à Madrid, c’est EL ORGULLO GAY, cette année elle aura lieu du 03 au 07 Juillet 2019 (parade le samedi 07 juillet), pendant laquelle les tea-dance, soirées et gay parties en tous genres se succèdent, c’est l’un des évènements majeurs de la scène gay européenne. Pensez à bien réserver votre hôtel à ces dates car même si les prix sont multipliés par deux ou trois, tout le quartier affiche en général complet, il vous faudra vous expatrier en banlieue si vous ne voulez pas débourser une petite fortune pour dormir !

D’autres évènements ont lieu tout au long de l’année, l’un des clubs spécialisé dans l’évènementiel gay est la discothèque COOL, qui organise des sessions de LOL, WE ou PK2 très régulièrement, elle est située en dehors de Chueca, Calle Isabel La Catolica ( métro Santo Domingo, ou 15/20 mn à pied depuis Chueca), avec gogos, dance music, défilés de mode, ambiance très jeune et branchée. La Sleazy Madrid ( Fetish et cuir, 2018/2019); le festival CineGay ( en novembre ) ou la Mad Bear ( 08 au 16 Août 2018). Je conseille de passer le nouvel an sur la Plaza Puerta Del Sol, à minuit, des milliers de Madrilènes se réunissent sous la grande horloge pour avaler 12 grains de raisin aux douze coups de minuit, dans une ambiance festive de folie assez extraordinaire.

SPORT :

Plusieurs clubs de fitness sont à proximité, dont ENERGY GYM assez petit mais bien situé sur Hortaleza, le Gymnasio V35 très gay-friendly (calle Valverde, tout près de l’Hostal LA ZONA) ou le magnifique Gymage Lounge Resort (San Pablo, proche metro Callao et Gran via). La piscine extérieure DEL LAGO est un bon endroit pour se rafraichir quand il fait chaud, elle est très populaire chez les gays (métro Lago).

CRUISING :

Les cruising bars et clubs, ainsi que les saunas gays sont légion à Madrid, vous pouvez en choisir un différent chaque soir, il y aura toujours du monde. Les plus connus sont dans Chueca, le EAGLE ou le LEATHER (très cuir fetish), et à l’extérieur, le plus grand est le STRONG CENTER, sorte de grande discothèque un peu underground, qui se remplit surtout au milieu de la nuit, et par une petite porte dérobée presque invisible tout au fond, s’ouvre un gigantesque labyrinthe de « Cuartos Oscuros » dédié au cruising. Allez également faire un tour au NAKED Bar, au SHOWER BAR (l’ex sauna MEN) ou à l’ATTACK BAR – ce dernier organise des soirées à thème tous les jours; parmi les nombreux saunas, nous vous recommandons surtout le PARAISO Sauna (métro Noviciado), magnifique dans une immense cave voûtée, très grand et moderne, ambiance jeune et sportive, sans doute le plus joli et populaire de Madrid, ou le Sauna Center, assez spatieux lui aussi, plus simple que le précédent mais pratique car tout proche de Chueca et ouvert 24h24. Parmi les lieux plus insolites, la piscine DEL LAGO très populaire chez les gays, pendant la gay pride à Madrid, elle organise des pool parties, et le parc RETIRO qui est Le lieu cruising gay d’extérieur par excellence (le parc est immense, prenez garde à ne pas vous laisser enfermer le soir, même si les vigiles sont assez cools et vous laissent sortir, c’est toujours assez gênant).

CONCLUSION :

Madrid n’a pas à rougir de la comparaison avec Barcelone, certes, il n’y a pas de plage, mais l’ambiance et les lieux très nombreux en font une destination gay de premier plan. En 2017 c’est tenue World Pride est définitivement garantir à Madrid, si besoin était, son label de « ville gay mondiale ».

 

Laisser un commentaire