Las Vegas, Pool Party

Nous avons souvent entendu cette question lorsque nous vendons des voyages avec nos partenaires et on nous pose souvent ces questions :

comment choisir une destination, ou un hôtel «Gay» plutôt qu’un hôtel «Grand Public» ?

  • Qu’y a-t-il de plus ?
  • Qu’y a-t-il de différent ?
  • Le prix est il le même ?
  • Quelle différence entre «gay» et « gay-friendly» ?

 

Nous allons vous donner donc ici 6 conseils pour bien choisir votre hôtel gay : Ces conseils ne garantissent pas que vous tomberez sur la perle rare, ou qu’un hôtel qui ne présente pas certaines caractéristiques ne sera pas un excellent établissement pour autant, mais cela vous donnera peut-être une idée plus juste :

1. Avant l’hôtel, choisissez d’abord votre destination. et assurez-vous que le pays qui vous intéresse fait preuve de tolérance envers les gays (qu’il ne condamne pas l’homosexualité dans son code pénal me semble un minimum même si c’est très loin d’être suffisant). Nous préparons d’ailleurs un article qui développera ce sujet. Ensuite, soyez cohérents avec vos goûts, si vous aimez finir vos nuits dans un sauna ou un bar cuir, vous serez très vite déçu par la scène gay de Stockholm, par exemple. Vérifiez s’il y a des animations ou des évènements, s’il y a de nombreux bars et discothèques, de quel style, et s’ils sont faciles d’accès ou proches. Mieux vaut un hôtel « classique » avec beaucoup d’animations autour qu’un hôtel gay isolé du reste du monde.

 

2. Visitez le site web de l’hôtel que vous avez choisi. Si le site est vieillot, ou trop simple, peu de photos ou montrant uniquement des tables et des chaises, ou des photos datant de 10 ans, il y a des chances que l’hôtel ne soit pas au top non plus. S’il s’affiche «gay-friendly» dans certaines publications mais que rien sur le site ne le laisse paraitre, c’est qu’il s’adresse à toute clientèle et non pas spécifiquement gay. Un hôtel gay de qualité s’attachera en général à présenter un site web de qualité également, avec une grille de tarifs et de services claire et nette, et au moins si possible, une version en anglais pour les clients étrangers.

3. Vérifiez aussi les tarifs des hôtels similaires aux alentours, gays ou pas, et comparez si celui que vous avez choisi est dans la moyenne. Ce n’est pas parce que vous choisissez un établissement gay que vous devez payer plus cher, ce que vous payez doit se traduire en termes de service, et de qualité. S’il est plus cher que les autres hôtels, regardez si certains services ou avantages sont inclus et si c’est justifié (exemple le petit déjeuner, ou une navette gratuite vers l’aéroport ou bien le centre ville, etc…). Un hôtel éloigné des quartiers gays ou des plages devrait en principe être moins cher qu’un hôtel similaire placé juste devant. A l’inverse, certains hôtels font clairement payer leur situation idéale, avec un service plutôt moyen, dans ce cas, il vaut peut être mieux s’éloigner pour profiter d’un établissement de bien meilleure qualité.

4. Vérifiez sur des sites comme Tripadvisor ou Booking.com les commentaires laissés par les clients. Petite précision : les clients mécontents sont en général plus prompts à critiquer un hôtel que les clients satisfaits à le féliciter, donc essayez de rester objectif dans votre lecture, certains « râleurs patentés » aiment se défouler sur ces sites, ceci dit, si beaucoup de clients se plaignent d’un même problème, il y a des chances que ce soit récurrent et que vous le rencontriez vous aussi. Sur Booking.com, seuls les clients ayant réservé un hôtel et après leur retour peuvent poster des commentaires. Regardez également la page facebook de l’hôtel, les commentaires sont souvent plus positifs car les hôtels peuvent « filtrer » un peu, mais cela peut être instructif.

5. Plutôt que de chercher vous même une info, profitez-en pour contacter l’hôtel, même pour une question anodine, avant de réserver, vous aurez ainsi une petite idée de leur réactivité et s’ils sont attentifs aux demandes des clients, bien sûr ça n’engage à rien, mais un hôtel qui ne répond pas ou pire, qui est vague ou désagréable dans sa réponse (j’en ai vu !), risque de faire de même avec ses clients sur place.

6. Dernier conseil, regardez si l’hôtel est associé ou partenaire d’évènements gays, comme la gay pride ou d’autres festivités, et s’il est très présent et impliqué dans la communauté gay locale, s’il est listé dans les guides gay en ligne, ou bien s’il organise des évènements comme des pool parties ou des tea-dance. Beaucoup ne le font pas bien sûr et n’en sont pas moins des hôtels de qualité,mais ça peut vous donner une idée de l’ambiance qui y règne.

Laisser un commentaire