AMSTERDAM est avant tout une grande capitale; sur les 17 millions d’habitants aux Pays-Bas, plus d’un million vivent à Amsterdam. C’est une des destinations les plus visitées d’Europe grâce à une histoire très riche, un patrimoine culturel et architectural important, et surtout une vie festive très animée tout au long de l’année.

L’accès depuis Paris est aisé avec la liaison ferroviaire THALYS au départ de la gare du Nord, comptez environ 3 heures, des départs quasiment toutes les heures, des tarifs a/r à partir de 70€, et enfin, une arrivée au coeur même de la ville ( Centraal Station ). Il est également possible de s’y rendre en autocar avec les compagnies EUROLINES, FLIXBUS ou OUIBUS, pour citer les plus importantes; le voyage est plus long, environ 8 heures, mais les prix sont souvent très intéressants. L’accès en avion est possible, principalement avec AIR FRANCE KLM, mais intéressant seulement au départ de province; depuis Paris, c’est souvent plus cher et plus long que le Thalys si l’on considère les temps d’attente aux aéroports et les longues procédures de sécurité. Pour acheter vos billets, le plus simple et le plus sûr est de passer par le site web officiel de la compagnie que vous avez choisie.

 

Amsterdam est considérée comme l’une des villes, les plus libérale du monde, on dit que c’est là que fut inauguré le premier bar 100% gay, au début du XXème siècle. C’est une ville à la fois très moderne, avant-gardiste, tant socialement qu’architecturalement et sur bien d’autres plans, mais aussi très traditionnaliste, avec un centre ville historique classé au patrimoine mondial de l’humanité. Il n’est guère étonnant que beaucoup de gays européens s’y rendent régulièrement pour divers évènements tout au long de l’année, et un grand nombre s’y installe définitivement.

Il n’y a pas réeellement un quartier gay, comme à Paris ou à Madrid, la vie gay est présente un peu partout, à l’image des pays nordiques, cependant, beaucoup d’établissements gays sont concentrés autour de trois rues, le long des canaux :

Warmoestraat : accollée au quartier rouge, c’est la zone la plus « chaude » avec des boutiques fetish, des bars et sex-clubs cuir ou SM, des salons de tatouage et de piercing; Reguliersdwarsstraat : un peu plus bohème et douceur de vivre, on y trouve des commerces, boutiques, cafés, terrasses, restaurants, clubs, beaucoup d’artistes fréquentent ce quartier; et enfin, Kerkstraat : le quartier gay jeune et branché, avec des hôtels gay-friendly, music-bars et cybercafés. Dès votre arrivée, ne manquez pas le « Pink Point« , petit kiosque d’information sur la vie gay à Amsterdam, situé sur Westermarkt, tout proche du musée Anne Frank. Juste en face se trouve le Homomonument dédié aux victimes gays de la seconde guerre mondiale.

 

L’offre hôtelière est très variée, Amsterdam est une ville très touristique, il y a des hôtels partout, dont le style va de l’auberge de jeunesse proposant des dortoirs, jusqu’au palace de grand luxe, en passant par les Bed & Breakfast ou les petits hôtels de charme. Jusqu’au milieu des années 2000, il y avait plusieurs hôtels 100% gay, il y avait même un hôtel « SM cuir » (le célèbre Black Tulip, fermé en 2011 et remplacé par le très sage hôtel Mauro Mansion). Ce n’est plus le cas aujourd’hui, à part l’Amistad, tous les hôtels ciblent tous les clients, et sont tous naturellement gay-friendly, de sorte qu’ils ne prennent même plus la peine de le préciser.

Voici une sélection de trois hôtels agréables et bien placés :

 

Petite guesthouse de 10 chambres situé dans Kerkstraat, l’hôtel AMISTAD peut être considéré comme le seul hôtel gay d’Amsterdam à ce jour. C’est un établissement au confort simple et sobre, décoré de couleurs flash, l’accueil est sympathique, les tarifs sont un peu élevés en période d’affluence, mais il est très bien placé à deux pas des bars gays et 20 mn à pied de la gare centrale.

 

Le QUENTIN GOLDEN BEAR comprend 17 chambres au design assez moderne; ce fut longtemps un hôtel 100% gay masculin, il a été racheté récemment par la chaine Quentin et est devenu un hôtel tout public, mais a gardé une clientèle gay très fidèle. Il est situé juste en face de l’hôtel Amistad dans la même rue, tout près des bars et clubs gay de la Kerkstraat. Excellent rapport qualité/prix.

 

L’hôtel ANCO est un établissement situé dans le célèbre quartier rouge, au coeur du quartier gay de Warmoestraat. Il propose 4 types de chambres, du dortoir 4 personnes au studio. L’immeuble est un bâtiment historique datant du 17ème siècle avec superbe vue sur les canaux. L’accueil est très gay-friendly, simple et sympathique, bon nombre de lieux gays, ainsi que la gare centrale, sont à quelques minutes à pied. L’hôtel propose des tarifs très intéressants, il est donc impératif de réserver à l’avance surtout en période de fêtes.

SORTIR : Le choix des bars, brasseries avec terrasses ou coffe-shops est évidemment très large, une bonne partie se trouve dans le quartier rouge et aux alentours, ou vers la très animée place Leidseplein. Les plus célèbres sont le Belushi’s Bar, le Café Sound Garden ou le Café Brecht. Les bars et cafés gays qui s’animent plus tard dans la soirée comptent, parmi les plus populaires, le Getto, le Prik, le Taboo, ou le doyen de tous, le Mandje.

 

EVENEMENTS : les principaux sont la Fête du Roi ( ou de la Reine avant 2013 sous le règne de Beatrix ), traditionnellement fin avril, et surtout la Gay Pride, qui aura lieu cette année du 23 juillet au 07 août, à noter que cette année, ce sera une EURO PRIDE. La fameuse CANAL PARADE ( parade sur les canaux ) à ne surtout pas manquer se tiendra le samedi 06 août à partir de 13:30. A noter un rendez-vous assez original, le concours Eurovision de la chanson, très populaire à Amsterdam, diffusé chaque année en public sur écrans géants (09 avril 2016). D’autres évènements plus confidentiels sont très prisés par les groupes et associations gay européens telle la Bear Pride ( chaque année en mars), la Fetish Pride (12 au 16 mai 2016), la Leather Pride (27 au 31 octonbre 2016).

 

CRUISING : Bien évidemment, dans la capitale gay qu’est Amsterdam, les cruising bars et sex clubs sont légion, et il y en a pour tous les goûts. Même s’ils sont moins nombreux qu’il y a encore une dizaine d’années, les bars cuirs et SM restent encore assez populaires, comme le Dirty Dicks, le Eagle ou le Cuckoo’s Nest. Sans dress-code particulier, le Church, le Web valent le détour; pour les sneakers et survêts exclusivement, le Ladz devrait vous plaire (dress code obligatoire). il existe aussi une multitude de sex-shops et autres boutiques fetish ou SM avec pignon sur rue; le seul sauna gay du centre ville est le Nieuwezijds ( ou NZ ), sauf erreur, tous les autres, en particulier le Thermos, ont fermé. Enfin les zones de cruising exterieures sont principalement situées dans les parcs, comme le Vondelpark, la nuit, à fréquenter avec précaution.

Conclusion : Amsterdam est une ville très plaisante, avec beaucoup d’attractions culturelles, artistiques, des musées de renommée internationale, des festivités en tous genres, une vie gay intense, et surtout une ouverture sur le monde et une grande liberté, notamment avec les fameux coffee-shops célèbres dans le monde entier. Il n’y a pas de haute et de basse saison, toute l’année est animée, et de fait, les hôtels ayant des chambres libres sont souvent assez difficiles à trouver au dernier moment; à moins de ne pas être trop exigeant, nous conseillons donc de réserver à l’avance, surtout pour ceux peu chers et situés dans les quartiers gay.

 

Laisser un commentaire